actu
ACFV Consultant est un Cabinet d’Audit, de Conseil et de Formation en matière de Sécurité et de Prévention des risques au travail.

Les priorités de l’Inspection di Travail pour 2021

Le ministère du Travail a présenté le 12 mai 2021 le programme de l’inspection du travail pour 2021 en même temps que son bilan pour les années 2019 et 2020.

Il affiche l’objectif de réaliser 90 000 interventions en matière de santé et de sécurité au travail sur l’année 2021.

Parmi les priorités affichées figure logiquement la prévention du risque lié à la Covid-19. Notamment sa prise en compte dans le document unique d’évaluation des risques.

En 2020, l’inspection a mené près de 64 000 interventions en lien avec ce risque. Ces inspections ont donné lieu à 7 500 enquêtes en matière d’accidents du travail, 401 mises en demeure et quatorze référés civils.

Autre priorité, le risque de chute de hauteur pour lequel le ministère annonce 50 000 interventions (contre 20 000 effectuées en 2020), des actions auprès des donneurs d’ordre industriels et des maîtres d’ouvrage institutionnels, ainsi qu’une sensibilisation des jeunes en formation.

La rue de Grenelle annonce également une campagne d’information et de contrôle sur la mise en œuvre du repérage avant travaux de l’amiante et sur les conditions de sous-traitance des opérations de retrait.

Enfin, parmi les priorités de l’inspection figure aussi le contrôle des installations classées (ICPE), et en particulier des établissements Seveso suite à l’accident de Lubrizol. Le contrôle portera en particulier sur « la mise en place des institutions représentatives du personnel et des commissions de santé, sécurité et conditions de travail, l’évaluation et la prévention du risque industriel et des risques liés à la co-activité des entreprises sur un même site ». Le ministère se fixe l’objectif d’achever d’ici la fin de l’année le contrôle des établissements classés Seveso seuil haut initié en 2019. Ces établissements figurent aussi parmi les priorités de l’inspection des installations classées.

Source : https://www.actu-environnement.com/